Liste de livres par auteur Stéphane Bouley

Persuadé que seules les choses futiles méritent d’être prises au sérieux, Stéphane se passionne très jeune pour le rock n’roll, le cinéma et le jeu vidéo. Pour quelqu’un né l’année de la sortie de The Thing, de Q*Bert et de The Number of the Beast, il ne pouvait en être autrement. Son père, concerné mais soixante-huitard, tente vainement de le pousser à faire quelque chose de sa vie. Des études, il en a fait beaucoup mais terminé peu, comme cette licence de cinéma qu’il abandonne pour intégrer en 2008 la rédaction de Gamekult en tant que journaliste reporter d’images. Photos, émissions, articles, reportages vidéo, tous les moyens d’expression sont alors bons pour partager sa passion et son exigence. C’est au cours de cette période qu’il développe et maîtrise les arcanes du Bouley-Time, pouvoir devenu légende permettant de jouer à une quantité astronomique de jeux en très peu de temps. Irrationnel et épris de liberté, Stéphane vogue vers d’autres horizons après plus de six ans de bons et loyaux services. Il devient alors pigiste, toujours pour Gamekult, pour qui il a produit l’émission 24 FPS (qui parle des liens entre cinéma et jeux vidéo sur fond de musique rock… oui, Stéphane n’a pas beaucoup évolué en trente ans) tout en continuant d’écrire régulièrement aussi bien pour le site que pour le magazine JV. Vivant dans les montagnes, il ambitionne de créer le plus haut musée du jeu vidéo — pas que cela serve à quoi que ce soit, mais l’idée le fait rire. À l’heure où vous lisez ces lignes, Stéphane ne sait toujours pas ce qu’il veut faire quand il sera grand.

Accept

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.