Auteurs Il y a 44 auteurs

  • Alexis Bross

    Rédacteur jeu vidéo pour les sites Merlanfrit et Gamekult, amoureux du Japon et passioné de photo.

  • Alvin Haddadène

    Fan de Pokémon depuis ses neuf ans, passionné de jeux vidéo et de culture web, il travaille comme journaliste depuis 2008, après avoir longtemps été contributeur du site Jeuxvideo.com. Il a écrit pour plus d’une quinzaine de médias, notamment les sites Tom’s Games, Jeuxvideo.fr, Journal du Gamer et les magazines Télé Loisirs, PC Jeux et Online Gamer. Aujourd’hui journaliste spécialiste des réseaux sociaux, il produit et participe activement aux podcasts ludiques et culturels de la radio numérique associative RadioKawa.

  • Benjamin Benoit

    « Indépendant de corps et d’esprit. » Une manière polie de dire : « Il est bizarre, mais c’est pour ça qu’on l’aime. » Né en plein été 1990 et après environ vingt ans d’études – dont du droit, un master de lettres et un autre de journalisme numérique –, Benjamin s’obstine à intégrer, à pas de loup, une profession moribonde : c’est décidé, il sera journaliste.

    Passé par le Journal du Japon où il fait ses premières armes, puis par Le Figaro, L’Express, il travaillait encore pour Le Monde quand les planètes se sont alignées. On peut aussi le lire dans Libération, Numerama, le Journal du Geek et l’entendre dans Les Croissants pour une expérience sensorielle complète.

    Ses dominantes : le high-tech, le grand éventail des cultures et des sons. Un jour, peut-être, il cultivera ce petit goût pour le judiciaire. Il possède ses mots fétiches, comme « prescriptif », « débauche » ou… « fétiche » ! S’il a l’air d’un zombie le jour, c’est parce que la nuit, il devient « Super-Fac-De-Lettres » et il rappelle à tout le monde ce que « positivisme » veut vraiment dire. Son anxiolytique alpha ? Parler devant un micro en direct. Passionné de radio, de podcasts et de musique, il a mené plusieurs projets dont le plus important a été la co-production du podcast mensuel de pop-culture japonaise, LOLJAPON. Vous y remarquerez son goût pour les longs formats, le grand n’importe quoi à peu près maîtrisé et une synthèse de tout ce qui constitue sa vie : les cultures de niche, la culture Internet, la culture otaku – pas toujours la plus reluisante ou mainstream – et les jeux vidéo.

    Toujours un casque vissé sur la tête, il vit dans l’UGC le plus proche de chez lui. Il n’est pas très fort pour regarder les gens dans les yeux ni pour parler de lui à la troisième personne. Un jour, il arrivera à passer une journée sans écran. Un jour…

  • Benoît Reinier

    Depuis son arrivée sur YouTube en 2010, Benoît « ExServ » Reinier collectionne les casquettes et jongle entre son métier de streamer, de journaliste chez Gamekult, d’auteur chez Third Éditions, et enfin de médiateur du numérique. En marge de ses activités sur le net, il est le cofondateur de l’association Les Humains Numériques dont l’objectif est de proposer une médiation à la vie numérique sous toutes ses formes. En 2018, il ajoute à cette liste le rôle de game designer afin de découvrir encore un nouveau pan du jeu vidéo, celui de la création.

  • Bruno Provezza

    Féru de jeux vidéo et de cinéma fantastique depuis sa plus tendre enfance, Bruno Provezza a occupé de 2002 à 2006 la fonction de rédacteur en chef du site officiel du magazine Mad Movies, avant d’intégrer la rédaction du mensuel papier. Il y a également dirigé le numéro hors série consacré aux jeux vidéo. Il œuvre par ailleurs en qualité de traducteur pour le compte des éditions Flammarion et Pix’n Love et a coecrit Resident Evil. Des Zombies et des hommes, Bienvenue à Silent Hill. Voyage au coeur de l'enfer, Uncharted. Journal d'un explorateur et Le Professeur Polymathus dans une brêve histoire du jeu vidéo pour Third. 

  • Clémence Postis

    « Trekkie » depuis l’enfance, passionnée d’histoire avec un net penchant pour les histoires de fesses secrets d’alcôve des cours royales et dévoreuse de J-RPG, Clémence a vite compris que sa vie professionnelle serait une aventure. Après une licence de japonais pour apprendre à s’adresser à l’empereur nippon, un diplôme de communication pour savoir le séduire et une école de journalisme pour raconter son épopée romantique, la voilà parée. En attendant que l’empereur cesse de filtrer ses SMS et lui accorde enfin le statut d’impératrice qui lui est dû, elle s’occupe en étant podcasteuse, pigiste et journaliste respectivement à Radiokawa, l’Avis des Bulles et Far Ouest. Son vêtement fétiche est une paire de chaussettes Serdaigle, son arme de prédilection un roman en cours de lecture, et sa némésis : J.J. Abrams. Live long and prosper.

  • Damien Mecheri

    Passionné de cinéma et de jeu vidéo, il intègre la rédaction du magazine Gameplay RPG en 2004 en signant plusieurs articles du deuxième hors-série consacré à la saga Final Fantasy. C’est avec cette même équipe que Damien poursuit son travail en 2006 au seind’une autre publication intitulée Background, avant de continuer l’aventure sur Internet, en 2008, avec le site Gameweb.fr. Depuis 2011, en plus d’une expérience de journaliste radio, il écrit des articles consacrés à la musique pour de nombreux ouvrages édités par Pix’n Love, tels que Zelda. Chronique d’une saga légendaire, Metal Gear Solid. Une œuvre culte de Hideo Kojima, La Légende Final Fantasy VII et IX, Castlevania. Le Manuscrit maudit ou encore BioShock. De Rapture à Columbia. Il est aussi l’auteur de l’ouvrage Video Game Music. Histoire de la musique de jeu.

  • Damien Watier

    A commencé à écrire en amateur en 2009 sur le site La Page jeux vidéo — futur et ancien Console Syndrome. De là, il continue à écrire pour le site à travers des textes aussi engagés que saugrenus. Curieux, il s’intéresse à tous les genres, mais ne cache pas une certaine préférence pour les RPG, continuant d’explorer jour après jour l’étendue de son ignorance avec un optimisme béat. Il lance, en 2013, le Johnny’s Game Café, un site complètement mensonger où personne ne s’appelle Johnny, mais sur lequel il décortique, quand les mots lui viennent, sa relation avec les jeux vidéo.

    0 ouvrages

  • Daniel Andreyev

    Daniel Andreyev est auteur et journaliste. Il a fait ses premiers pas il y a vingt ans dans la presse jeu vidéo durant son âge d’or, pour Player OneConsoles + et également Animeland avec une affinité particulière pour le Japon. Un temps traducteur, il se revendique aujourd’hui du mouvement du New Game Journalism qui met le joueur au cœur de l’expérience du jeu vidéo. Il produit les podcasts After Hate et Super Ciné Battle. Il brasse aussi ses souvenirs avec ses amis dans Gaijin Dash, l’émission de Gamekult consacrée aux jeux vidéo japonais. 

  • Denis Brusseaux

    Juriste de formation, il travaille comme journaliste depuis quinze ans et s’est spécialisé dans les deux arts pour lesquels il nourrit une véritable passion : le cinéma et le jeu vidéo. Il a notamment participé aux magazines Joypad et Videogamer et au site DVDrama. Il a aussi coécrit le film Le Guetteur en 2012, avec Daniel Auteuil et Mathieu Kassovitz.

  • Erwan Lafleuriel

    Après une enfance et une adolescence à jouer aux jeux vidéo et aux jeux de rôle au lieu d’étudier, et après plusieurs petits boulots comme conséquence immédiate, Erwan Lafleuriel devient finalement journaliste pour le magazine Joystick en 2003 avec un minimum de piston. En 2007, il quitte le papier pour le web et rejoint Mondespersistants.com, puis intègre la rédaction de Gameblog.fr en 2010 pour une demi-décennie. En 2015, il participe au lancement d’IGN France au sein du groupe Webedia, où il travaille encore en tant que rédacteur en chef, espérant obtenir un jour une retraite qui lui laissera reprendre le jeu de rôle, meilleur loisir de tous les temps.

  • Fabrice Colin

    Morveux élevé au dungeon crawler crasseux et aux bornes de café — ne le lancez ni sur Bloodwych ni sur Final Fight —, il écrit à partir de 2001 pour plusieurs revues, dont PlayMag, PSM et PC Jeux, avant de s’installer pour de bon au Magazine officiel Xbox comme chef de rubrique actu. Un avant-poste qu’il ne quittera qu’au bout de huit ans pour rejoindre le camp des développeurs : arrivé chez Spiders en 2011, il travaille sur les dialogues, les quêtes, l’interface et la localisation d’Of Orcs and Men, puis sur Mars : War Logs et Bound by Flame. La direction chaotique de ce dernier aura toutefois raison de lui.

    0 ouvrages

  • Franck "Fox" Extanasié

    Bercé trop près du mur par des parents férus de culture, Franck a très vite compris que tartiner était trop dur et qu’il était bon de mettre la tête directement dans ce pot de confiture. N’aimant pas trop les petites voitures, qu’il préféra vite délaisser pour la lecture, son enfance sage s’est vite transformée en parcours du combattant lorsqu’on lui mit dans les mains des comicset une C52 Videopac. Contaminé par le jeu vidéo et ses héros, c’est sous la tutelle de parents complices qu’il s’est mis à jouer à tout ce qui lui passait entre les mains. Dévorant les jeux comme on dévore des tartines, ses passions croisées le guidèrent vers les premiers magazines de presse vidéoludique, Tilt, Player One, puis Consoles +. Trouvant dans ce métier insensé l’occasion de fusionner ses appétits, c’est en croisant le chemin d’un journaliste qu’il a découvert son métier. Son jeune mentor le corrompit tellement que bien des années plus tard, après quelques études rapides, il décida de se remettre à l’écriture et de dédier son existence à parler de culture. Des fansites aux blogs en passant par d’obscurs recoins d’Internet, son chemin le mènera à la presse web et papier lorsqu’il lancera Artofgaming.fravant de devenir pigiste pour feu Jeuvideo.fr, Third Éditions et Gamekult. Et comme ce n’était jamais assez, c’est par les podcasts surRadiokawaet Geekzonequ’il parle à sa manière de jeux vidéo, de cinéma et de comics. Selon certains, il a aussi beaucoup trop de potes.

  • Gael Berton

    Amoureux du Japon depuis sa plus tendre enfance, Gael Berton y a effectué son premier voyage en 2003, au cours de ses études de japonais. Depuis, il y est retourné à de nombreuses reprises, explorant les villes et la campagne japonaise du nord au sud. Le site Kanpai!, qu’il a fondé en mars 2000, traite du voyage au Japon en particulier et de la culture japonaise au sens large. Il crée Keikaku en 2014, agence de voyages qui réunit une équipe de passionnés aussi bien au siège en France que dans sa filiale au Japon, pour améliorer l’offre de services vers cette destination.

  • Georges "Jay" Grouard

    Connu de tous sous le pseudonyme de « Jay », Georges Grouard est sans aucun doute l’un des plus grands spécialistes du jeu de rôle, au tempérament très… affirmé. Grande personnalité de la presse spécialisée, Jay s’est surtout fait un nom parl’amour immodéré qu’il voue au genre du RPG. Il s’agit en effet ni plus ni moins du fondateur du premier magazine au monde entièrement consacré au jeu vidéo de rôle : Gameplay RPG ! Avant cela, Jay eut l’occasion de seforger une riche expérience en passant par tous les échelons d’une rédaction : journaliste puis rédacteur en chef, directeur des rédactions et enfin patron de sa propre entreprise de presse, au sein de laquelle il édita la revue Background. Après onze numéros, il poursuivit sa carrière sur Internet avec Gameweb.fr, qu’il finit toutefoispar abandonner, « lassé par le format ». Il est également chroniqueur dans le podcast Les Tauliers. Ayant dédié sa vie aux jeux vidéo « de genre », il continue d’œuvrer aujourd’hui dans l’industrie à travers un grand nombre de projets, sans pour autant rechercher d’appui médiatique. 

  • Gianni Molinaro

    Étudiant à l’École supérieure de journalisme de Paris de 2002 à 2004, Gianni Molinaro intègre la rédaction de Joypad à l’été 2003. Durant plus de cinq ans, il collabore à de nombreuses autres publications spécialisées dans le jeu vidéo, dont L’Officiel PlayStation, Kid Paddle, PSM3, Joystick et Jeux Vidéo Magazine. Il participe ensuite à l’aventure de la chaîne Game One et se charge notamment de reportages dans le cadre de la PES League, compétition de football virtuel. En 2009, il devient chef de rubrique actualités pour Jeux Vidéo Magazine, qu’il quitte en septembre 2011. Il rejoint alors le site internet Gameblog.fr en tant que rédacteur et animateur de podcasts, tout en présentant dans le même temps l’émission Hotline Gianni, la première libre antenne dédiée aux jeux vidéo, produite par Radio01.net et diffusée sur SynopsLive.

  • Jean-Christophe "Faskil" Detrain

    Licencié en journalisme de l’Université Libre de Bruxelles, Jean-Christophe Detrain, dit « Faskil », roule sa bosse dans le monde des médias depuis le début des années quatre-vingt-dix. Ancien chroniqueur à la RTBF, puis rédacteur notamment pour les magazines Joystick et Humanoïde, il pose actuellement sa plume sur Geekzone.fr, site où il produit également le podcast mensuel Les Clairvoyants, entièrement consacré au MCU.

  • Jonathan Remoiville

    Maniaque de RPG depuis sa plus tendre enfance, ce trentenaire professeur d’histoire-géographie intègre la rédaction du site O’Gaming, pour lequel il commet plusieurs articles depuis 2014. Entre deux parties de Suikoden II, il lui arrive de présenter des émissions sur la Toile et de parler de sa passion sur son blogue, tout en continuant à tester tous les jeux de rôle qui lui tombent sous la main.

  • Julie Gantois

    Illustratrice freelance depuis plusieurs années et passionnée par la littérature jeunesse, Julie Gantois alias "Captain Jelly" a notamment collaboré avec les éditions Imalila (Jean le Malpropre), Langue au Chat (La vie secrète des Taupes et des Écureuils) et le magazine NEON. Elle est également maquettiste touche-à-tout pour le compte de Third Éditions, yogini en herbe et amatrice de thé noir (bio bien sûr !).

  • Ken Bruno

    Né au début des années quatre-vingt-dix, Ken a passé la majeure partie de son enfance à se forger une culture vidéoludique éclectique, grâce à des parents joueurs qui lui ont transmis leur passion dès le berceau. En 2015, il co-fonde merugezu, blog traitant de jeu vidéo où il y anime entre autres l'émission « La Biobiothèque », qui retrace à chaque épisode la carrière d'un grand nom de l'industrie. C'est en réalisant cette émission qu'il s'est rendu compte de son amour pour l'Histoire du jeu vidéo, au point de vouloir se lancer dans l'écriture.

    0 ouvrages

  • Loup Lassinat-Foubert

    Après des études littéraires, Loup Lassinat-Foubert a partagé sa passion pour les jeux vidéo en devenant journaliste pour le site internet Gamekult, puis animateur de podcasts. Directeur des programmes de la webradio RadioKawa, on peut l’entendre dans des émissions dédiées à l’univers vidéoludique (Que le Grand Geek me croque, Les Tauliers), la culture (Galeria Ludica, Allô Centrale, Ta Gueule !) ou les médias (TVNR). Il est également chargé de programmation pour la chaîne Mangas, où il a notamment présenté Lost Levels, une pastille hebdomadaire consacrée au jeu vidéo. Passionné de Pokémon depuis le jour de la sortie des versions Rouge et Bleue, il opte toujours pour le starter de type Plante. Ses types préférés sont Plante, Fée et Spectre.

  • Ludovic Castro

    C’est en explorant le monde de Super Metroid à l’âge de sept ans que Ludovic se retrouve pour la première fois subjugué par un univers de jeu vidéo. Grand fan de RPG japonais, il se passionnera par la suite pour les dossiers de fond traitant de ses jeux favoris dans le magazine Gameplay RPG. Aujourd’hui docteur en chimie théorique, il parvient parfois à trouver assez de temps libre pour écrire à son tour sur sa série fétiche, Megami Tensei

  • Mathieu Chartier

    Journaliste spécialisé passé par le site Gamepro.fr, auteur du hors-série Matériel pour IG Magazine, rédacteur sur le site Gamekult.com.

    0 ouvrages

  • Mehdi Debbabi-Zourgani

    Auteur d’ouvrages sur les jeux vidéo. Entre deux livres, il travaille en freelance en tant qu’enseignant en game design et continue de taquiner le clavier pour écrire des formats textes comme vidéo (Animeland, Gamekult). Il est le coauteur de la biographie officielle de Suda51, parue aux éditions Pix’n Love. Il est également connu sous le nom de « Mehdi Deez » sur la scène du podcast avec Deez Podcasts, qui a rejoint le réseau Nesblog et qui produit des émissions traitant de la culture pop (BD, jeu vidéo, cinéma, musique, catch…), comme Je Game Moi Non Plus.

  • Mehdi EL KANAFI

    Passionné depuis l’enfance par la presse papier, Mehdi El Kanafi n’a pas tardé à lancer avec Nicolas Courcier son premier magazine, Console Syndrome, au cours de l’année 2004. Après cinq numéros à la distribution limitée à la région toulousaine, il décide de créer avec Nicolas une maison d’édition du même nom. Un an plus tard, la petite entreprise sera rachetée par Pix’n Love, éditeur leader sur le marché des ouvrages consacrés au médium du jeu vidéo. Au cours de ces quatre années dans le monde de l’édition, Mehdi aura édité plus de vingt ouvrages consacrés à des séries phares, dont il aura lui-même corédigé un grand nombre : Zelda. Chroniques d’une saga légendaire, Metal Gear Solid. Une œuvre culte de Hideo Kojima et La Légende Final Fantasy VII et IX. Depuis 2015, il poursuit sa démarche éditoriale articulée autour de l’analyse des grandes sagas du jeu vidéo au sein de la nouvelle maison d’édition cofondée avec Nicolas : Third.

  • Michaël Guarné

    Michaël pousse son premier cri en 1982, l'année de la sortie de la bobine Blade Runner mais aussi du tube Billy Jean. Depuis, il se passionne pour la musique en tapant sur des fûts, mais également pour l'écriture sur le jeu vidéo. On le retrouve occasionnellement sur le site Gamekult.com ainsi que via diverses publications d'éditeurs spécialisés comme Pix'n Love et, bien entendu, Third Éditions.

  • Nicolas Courcier

    Passionné depuis l’enfance par la presse papier, Nicolas Courcier n’a pas tardé à lancer avec Mehdi El Kanafi son premier magazine, Console Syndrome, au cours de l’année 2004. Après cinq numéros à la distribution limitée à la région toulousaine, il décide de créer avec Mehdi une maison d’édition du même nom. Un an plus tard, la petite entreprise sera rachetée par Pix’n Love, éditeur leader sur le marché des ouvrages consacrés au médium du jeu vidéo. Au cours de ces quatre années dans le monde de l’édition, Nicolas aura édité plus de vingt ouvrages consacrés à des séries phares, dont il aura lui-même corédigé un grand nombre : Zelda. Chroniques d’une saga légendaire, Metal Gear Solid. Une œuvre culte de Hideo Kojima et La Légende Final Fantasy VII et IX. Depuis 2015, il poursuit sa démarche éditoriale articulée autour de l’analyse des grandes sagas du jeu vidéo au sein de la nouvelle maison d’édition cofondée avec Mehdi : Third.

  • Nicolas Deneschau

    Omnivore gavé de Kaiju-Eiga, de films de SF en noir et blanc et de romans de piraterie, Nicolas tente encore de retrouver son poulet en caoutchouc avec une poulie au milieu. Passé par la case cinéma via Cinegenre.net avant de traîner sa plume sur le site Merlanfrit, il collabore aujourd’hui avec Third Éditions.

  • Nicolas Domingue

    Passionné par toutes les cultures de l’imaginaire, il rêve de devenir journaliste dès sa plus tendre enfance. En 2002, il publie ses premiers textes sur Internet, dont un long dossier consacré à la saga Metroid qui attire l’attention de ses futurs employeurs et lui ouvre les portes de la presse papier. Il écrit alors pour plusieurs publications dédiées au manga et à l’animation japonaise, puis intègre la rédaction du magazine Gameplay RPG en 2004, à l’occasion d’un hors-série sur la saga Final Fantasy. Il travaille avec la même équipe pour la revue Background en 2006, avant de s’éloigner du milieu de la presse quelques années pour suivre des études d’anglais. En 2009, il rejoint le site Gameweb.fr et y publie plusieurs articles, notamment sur Mass Effect. Il crée son propre site en 2015 pour aborder des oeuvres plus diverses, et rejoint Third Éditions l’année suivante.

  • Nicolas Turcev

    À quinze ans, Nicolas Turcev mangeait encore ses céréales trempées dans du lait premier âge quand il a commencé à écrire pour le site amateur Legendra RPG. D’abord contributeur régulier puis rédacteur en chef, Nicolas quitte finalement le berceau en 2013 pour s’immiscer dans les rangs de la presse française, en commençant par Merlanfrit et le magazine culturel Chro, où il pige en échange de cargos de Miel Pops. Journaliste et critique dont les élucubrations l’amènent à travailler pêle-mêle pour Games, RPG Player, Level Up et Gamekult, Nicolas développe une sensibilité pour l’investigation et l’enquête. Intéressé par ceux qui font le jeu vidéo autant que par l’objet lui-même, il n’hésite pas non plus à pratiquer le game design sur son temps libre.

  • Oscar Lemaire

    Journaliste de jeux vidéo, amoureux de statistiques, de chiffres et de tableurs Excel, Oscar Lemaire a collaboré au site Gamekult.fr et contribue activement au magazine The Game, JV ou encore à la rubrique Pixels du journal Le Monde.

    0 ouvrages

  • Patrick Hellio

    Journaliste, pratique le jeu vidéo avec frénésie depuis décembre 1985. Amateur de cinéma plus ou moins bis et autres jamesbonderies. Auteur du livre L'Histoire du point'n click, auteur chez Gamekult.com et autrefois passé par la revue professionnelle JDLI.

    0 ouvrages

  • Pierre Maugein

    Pierre Maugein a été rédacteur pour Jeuxvideo.com de 2003 à 2006, sous le pseudonyme de Killy. Graphiste de formation, il a décidé de se tourner vers le journalisme dédié au jeu vidéo par passion pour ce domaine. Pigiste pour JeuxActu, il a ensuite écrit pour le site Ragemag dans des domaines variés, mêlant art, littérature, cinéma, science et bien sûr jeu vidéo. Désormais, il officie dans les rangs du Journal du Gamer. Il signe également des articles pour Level Up, chez Third Éditions.

  • Pierre-Alexandre Conte

    Journaliste spécialisé, travaillant pour Eurosport, spécialiste numérique pour Lagazette.fr, long-format pour Gamekult.com, passé par l'Expresse, Lemonde.fr et la chaine Nolife.

    0 ouvrages

  • Pierre-Yves Franck

    Pierre-Yves Franck, dit « PyRex », est avant tout un joueur éclectique et passionné. Intéressé aussi bien par les jeux de sport que par l’arcade ou les jeux d’aventure, ce sont naturellement les RPG qui satisfont le mieux ses goûts de « touche à tout ». Il a commencé son parcours rôlistique à l’envers, en délaissant dans un premier temps les canons du jeu de rôle pour explorer des jeux à la marge du genre. Rédacteur amateur sur le Web, il propose des papiers de fond au ton décalé, qui reflète bien sa personnalité.

    0 ouvrages

  • Raphaël Lucas

    Raphaël cumule plus de treize ans d’expérience dans le domaine du journalisme vidéoludique. D’abord lecteur de Tilt et adorateur d’AHL, il s’oriente ensuite vers un cursus universitaire. Titulaire d’une maîtrise d’Histoire à Paris 1, il devient pigiste chez PC Team, avant de collaborer à Gameplay RPG et à PlayMag. En octobre 2004, il intègre le groupe Future France et travaille pour Joypad, PlayStation Magazine, Consoles + ou encore Joystick — sans compter quelques contributions à des magazines consacrés au cinéma. Aujourd’hui, il a intégré lanouvelle mouture de Jeux Vidéo Magazine et collabore également à la revue The Game. Il est aussi l’auteur de L’Histoire du RPG et coauteur de BioShock. De Rapture à Columbia ainsi que de La Légende Final Fantasy IX, aux éditions Pix’n Love. Plus concrètement, ses genres de prédilection sont le RPG (japonais et occidental), les jeux d’action-aventure, les FPS et quelques bizarreries expérimentales.

  • Rémi Lopez

    Titulaire d’une licence de japonais obtenue à Bordeaux‑III, Rémi Lopez fait ses premières armes comme auteur en 2004 sur Internet, en rédigeant des chroniques de bandes originales de jeu vidéo. Deux ans plus tard, il rejoint le magazine Gameplay RPG pour y officier à la même tâche, avant de suivre Christophe Brondy, alors rédacteur en chef, et toute son équipe, sur son nouveau projet : le mensuel Role Playing Game. Rémi a depuis signé l’ouvrage La Légende Final Fantasy VIII et le livre sur la musique OST. Original Sound Track aux éditions Pix’n Love en 2013.

  • Stéphane Bouley

    Persuadé que seules les choses futiles méritent d’être prises au sérieux, Stéphane se passionne très jeune pour le rock n’roll, le cinéma et le jeu vidéo. Pour quelqu’un né l’année de la sortie de The Thing, de Q*Bert et de The Number of the Beast, il ne pouvait en être autrement. Son père, concerné mais soixante-huitard, tente vainement de le pousser à faire quelque chose de sa vie. Des études, il en a fait beaucoup mais terminé peu, comme cette licence de cinéma qu’il abandonne pour intégrer en 2008 la rédaction de Gamekult en tant que journaliste reporter d’images. Photos, émissions, articles, reportages vidéo, tous les moyens d’expression sont alors bons pour partager sa passion et son exigence. C’est au cours de cette période qu’il développe et maîtrise les arcanes du Bouley-Time, pouvoir devenu légende permettant de jouer à une quantité astronomique de jeux en très peu de temps. Irrationnel et épris de liberté, Stéphane vogue vers d’autres horizons après plus de six ans de bons et loyaux services. Il devient alors pigiste, toujours pour Gamekult, pour qui il a produit l’émission 24 FPS (qui parle des liens entre cinéma et jeux vidéo sur fond de musique rock… oui, Stéphane n’a pas beaucoup évolué en trente ans) tout en continuant d’écrire régulièrement aussi bien pour le site que pour le magazine JV. Vivant dans les montagnes, il ambitionne de créer le plus haut musée du jeu vidéo — pas que cela serve à quoi que ce soit, mais l’idée le fait rire. À l’heure où vous lisez ces lignes, Stéphane ne sait toujours pas ce qu’il veut faire quand il sera grand.

    0 ouvrages

  • Sylvain Romieu

    Curieux de nature, rêveur contre nature, râleur chronique, mais également voyageur de passion, du réel à l’irréel il explore aussi bien le monde que les univers virtuels, toujours à la recherche de découvertes enrichissantes ou de cultures hétéroclites. Développeur de métier, il a cependant attrapé sa modeste plume voilà quelques années, afin de décortiquer au mieux les atouts et la richesse du monde merveilleusement créatif du jeu vidéo. Il écrit sur le site Chroniques ludiques, notamment sur le sujet des RPG, son genre de prédilection.

  • Thomas Bouissaguet

    « Cartapouille, es-tu fou mon pauvre vieux ? Tu crois vraiment que tu pourras sacrifier au sacro-saint exercice de l’auto-présentation ? Toi aussi t’écris dans l’écurie Third, alors tu vas me faire le plaisir de te présenter comme tout le monde. Tu vas me parler de tes passions, comme le titane ou les objets garantis à vie, ou encore ces chapeaux que tu t’évertues à porter malgré l’avènement de l’âge de la casquette. Tu vas me dire un peu le parcours qui t’as amené ici, ton obscure école de journalisme et les papiers que tu as rédigés un peu partout. Sur les jeux vidéo bien sûr, on se fiche que tu interviewes de vieux anglais qui chantent pour retrouver leur virilité, t’es pas dans le ton là. Comment ? Ah voilà, avoir écrit dans L'Année Jeu Vidéo : 1998 et dans le Ludothèque : Eternal Darkness, ça c’est bien. Tu vois, quand tu veux, que tu peux arrêter de faire ton intéressant pour rien. Et cesse de faire ce regard dédaigneux, tu ne trompes personne, retourne à ton clavier mécanique. Sale hipster. »

  • Thomas Savary

    Enfant et adolescent, Thomas Savary fut un passionné de jeux vidéo, en particulier de RPG et de fictions interactives. Il a toutefois pris sa retraite de joueur après avoir entrepris des études de Lettres modernes. Mélomane nageur culturiste à ses heures perdues (quand il ne jardine pas), ce relecteur-correcteur pointilleux — pour ne pas dire « pénible » — suit depuis 2010 les aventures de Mehdi El Kanafi et Nicolas Courcier : Console Syndrome, Pix’n Love et aujourd’hui Third éditions. L’informatique, en particulier le monde du logiciel libre, n’en continue pas moins de le passionner, et c’est son principal outil : « Si un travail est répétitif, il est automatisable. S’il est automatisable, il doit l’être. » Sa macro de toilettage orthotypographique a fait le tour du monde de l’édition, mais en rêve seulement.

    0 ouvrages

  • Valérie Précigout

    Valérie Précigout, plus connue sous son pseudonyme de Romendil, a travaillé pendant quinze ans comme journaliste pour Jeuxvideo.com, le site spécialisé le plus important d'Europe. Férue de jeux de rôle japonais, elle a su s'imposer dans la critique sur Internet alors que cette dernière n'était encore que balbutiante face à la presse papier. Passionnée par la culture manga et les loisirs japonais, elle partage désormais ses impressions sur l'actualité du jeu vidéo par le biais du site Extralife.fr et rédige des articles dans la collection d'ouvrages Level Up, également chez Third Éditions. 

  • Vivi

    Adepte de pseudonymes multiples, Vivi aime rester mystérieuse. Elle participe à l’aventure Console Syndrome en écrivant des articles divers et variés sur feu le site du même nom. Toujours curieuse de jeux obscurs ou oubliés, un brin monomaniaque, elle préfère largement rédiger de nouveaux papiers pour Third Editions à écrire sa bio ! Ben oui, c’est plus intéressant !

  • Yann François

    Après une khâgne, des études d'espagnol puis de cinéma, il a débuté en tant que critique cinéma à Radio Campus, Chronicart et Trois Couleurs, où il hérité de la responsabilité de la rubrique jeu vidéo. Il a ensuite écrit pour Joystick, VideoGamer, JV le Mag, ou encore Games et fait partie de la joyeuse équipe du podcast zqsd.fr.
    (photo de portrait gentiment fournie par Pras)

Accept

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.